Dépêche-toi !

12705239_10154004890938203_6860132791542395721_n

 

Illustré par Julien Chung, publié par Les 400 coups (2016, Québec et France)

C’est la nuit. Il fait sombre. Un par un, à la queue-leu-leu, les animaux de la savane se dépêchent.

Mais où vont-ils ?

 

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Les illustrations de l’imagier ont été exposées à la Foire de Bologne, le plus grand salon du livre jeunesse de l’univers tout entier (où près de 80 livres ont été sélectionnés pour être présentés à la Foire, sur 3000 candidatures). Selon le journal LaPresse+, il s’agit « du seul livre canadien présenté à cette exposition », en 2018. Wow.

Les illustrations ont permis à Julien de remporter le Prix d’excellence 2018 décerné par la Foire de Bologne, ainsi que le prix « Purple Island 2017 » décerné par le jury du Nami Concours, un concours d’illustration international organisé par la Corée du Sud.

L’imagier fait partie de la sélection Communication Jeunesse 2016-2017.

On parle de l’imagier…

Sur le site atuvu.ca, l’imagier est « un coup de cœur » et fait partie des six meilleurs ouvrages québécois sélectionnés pour les tout-petits !

Sur le site de la librairie Le repère, l’imagier est « un gros coup de cœur » et fait partie des quatre ouvrages sélectionnés pour la catégorie des 0-5 ans, dans le cadre de la campagne « Le 12 août, j’achète un livre québécois ! »

Dans le cadre de la campagne « La Lecture en cadeau », organisé par la Fondation pour l’alphabétisation, en collaboration avec le site La fabrique culturelle et Communication-Jeunesse, l’imagier fait partie des trois livres sélectionnés parmi « les livres qui parlent de livres » pour la catégorie des 0-5 ans. Cette campagne organisée par la Fondation pour l’alphabétisation permet à des enfants de milieux défavorisés de recevoir un livre en cadeau.

Sur le site Planète F Magazine, l’imagier fait partie des douze livres sélectionnés pour intéresser les enfants à la lecture, l’été : « En noir et blanc, il est parfait pour les yeux des tout-petits qui ne détectent pas bien les détails, les couleurs et les nuances. À chaque page, un nouvel animal se dépêche, mais pour quoi faire ? Pour ne pas manquer l’histoire de la petite souris, à la dernière page ! Hyper mignon. »

Sur le site Alloprof, l’imagier fait partie des exemples d’albums littéraires qui permettent aux enfants de construire leur schéma narratif : « L’album est un genre à part entière, très populaire en littérature jeunesse. Il se caractérise par un récit bref et par une relation forte entre le texte et l’image. […] Même les albums sans texte sont d’excellents livres jeunesse et permettent à l’enfant et au parent de raconter une histoire à partir d’une suite d’images. Ceci favorise le développement de l’imagination et permet à l’enfant de construire son schéma narratif. »

Sur le blog Croqueurs de livres et Cie : « Nous avons craqué pour les illustrations, aux traits géométriques, en noir et blanc dont les contrastes plairont aux plus jeunes lecteurs »

Sur le blog Chez Madame, le livre est une pépite ! : « Graphiquement parfait, j’ai aimé tous les animaux. Les dégradés de gris sont superbes. Un imagier très bien pensé, tout en carton, avec des coins arrondis, il est à offrir à tous les jeunes enfants ☺ »

Sur le blog Wowlecture : « Les yeux de votre enfant travailleront, tout en découvrant des animaux de la jungle et de la savane. Un livre qui a aussi plu à mon grand de deux ans. Noir et blanc, ça pique la curiosité ! »

Sur le site du Canadian’s Children’s Book Centre« Dépêche-toi !, phrase exclamative souvent entendue par l’enfant-lecteur, incite à la vitesse !! À chaque double page présente un animal courant ou du moins se hâtant vers un lieu inconnu. Le rythme de ces galopades est parfois ralenti lorsqu’il y en a un qui se trompe de côté ou lorsque des animaux reconnus pour leur lenteur peinent à accélérer la cadence. Cette course vers l’avant amène également lecteur à s’interroger sur cette destination finale, un point de chute qui renvoie au titre. » 

Sur le site du ministère de l’Éducation du Manitoba, l’imagier fait partie de la liste de livres sélectionnés pour le club de lecture « Lis-moi tout 2017 ».

Vous trouverez de très bonnes pistes d’exploration pédagogiques de l’imagier sur le site de Livres ouverts (Ministère de l’Education et de l’Enseignement supérieur du Québec) : « Le texte, qui se résume à l’énumération du nom de chaque animal accompagné de son déterminant, s’intègre dans une mise en pages équilibrée où des illustrations graphiques et épurées, en noir et blanc, mettent en avant certains motifs et contrastes. La chute du livre, habile et amusante, renvoie le lecteur au titre, tout en proposant un clin d’oeil visuel au Livre de la jungle de Kipling. »

Cadeau-bonus… drôle de GIRAFE, par Julien Chung :

 

Pour voir débarquer toute la savane directement chez vous, il est possible de commander l’imagier en ligne, en France ou au Québec. Vous pouvez aussi vous dépêcher d’aller en librairie (cliquez ici pour savoir si les animaux se sont bien donné rendez-vous dans votre librairie préférée).

Et entendre l’imagier à l’heure du conte, c’est possible en cliquant ici !

Publicités