Roman

À l’Ouest, rien de nouveau. Petit roman, grand album pour les lecteurs de 7-8 ans. Avec plein de powboys et de woodiens dedans. Et un peu de Paul Verlaine et de François Damiens aussi.

004137338

Western écrit par moi, illustré par Fabienne Brunner, publié par les éditions Frimousse en 2016.

À l’Ouest, rien de nouveau, donc : Jack O’Magouille, un powboy sanguinaire et sans pitié, a prévu d’attaquer une diligence chargée d’or avec l’aide d’une tribu de Woodiens.

John Smith et Charles Nelson, deux chasseurs de prime, se dépêchent de tout rapporter à la mairesse puis au shérif. Mais, entre la chasse au bison et l’enquête sur le vol de la gourmette du juge, tout le monde est bien trop occupé pour aider Smith et Nelson à attraper Jack O’ Magouille. Les deux copains devront se débrouiller comme des grands…

On en parle…

Sur le blog La licorne à lunettes« Un soupçon de Lucy Luke à Daisy Town, une larme de « Mon nom est personne », une louche de dramaturgie à la « Rio Bravo », une rasade de « Le bon la brute et le truand », et hop : succès garanti ! Bravo à Anne-Sophie Tilly et Fabienne Brunner pour cet album-roman très efficace, mêlant humour et poésie pour peindre en technicolor et cinémascope l’imaginaire très manichéen des jeux enfantins et des westerns. Du premier degré à déguster au quatrième degré : à se rouler par terre pour l’audace et la qualité du scénario. Jubilatoire ! »

Sur le blog Vivrelivre, l’album fait partie des coups de cœur 2016, catégorie Romans jeunesse « Bourré d’humour, de pep’s, de détails et de rebondissements, tant dans le texte que dans les dessins aux teintes rouge/orangé, ce premier roman a vraiment TOUT pour plaire. »

Dans le dossier pédagogique conçu par le Palais des Beaux Arts de Lille et le Ministère de l’Éducation nationale à l’occasion de l’exposition « Millet USA », sur l’influence du peintre Jean-François Millet en Amérique, le livre fait partie des ouvrages sélectionnés sur le thème de l’Amérique et recommandés pour le cycle 2 du primaire : « Diligence, or, chasseurs de primes, les ingrédients du Far West : tout y est avec beaucoup d’humour. » 

millet-lille1-affiche-usa

Affiche du Palais des Beaux Arts de Lille, d’après © Dorothea Lange, Library of Congress

Sur le site O n l a l u : « Au fur et à mesure de l’histoire, l’auteur prête [aux personnages] des jeux de mots, des références littéraires – on y lit même du Verlaine, et s’amuse à mélanger langage savant, erreurs de conjugaison et onomatopées bruyantes. Comme dans une pièce de théâtre, les jeunes lecteurs sont ainsi invités à se donner la réplique, à mettre le ton, et à rire de bon cœur. »

Le livre est fait partie des coups de cœur achetés en 2016-2017 par les bibliothèques du primaire, au Québec (Commission scolaire des Découvreurs).

Sur le blog Nouveautés Littérature Jeunesse : « Aux personnages bien croqués répond une écriture cinématographique avec une belle place laissée aux dialogues et des mots mis en relief qui sont autant d’indices dans le récit, ce qui rend la lecture aisée. Un livre bonne humeur qui déconstruit les attendus du Western pour mettre en avant la fantaisie du langage. »

Sur le blog BBB’S Mum : « [L]e texte se prête particulièrement bien à être jouer partiellement ou en intégral en petites scénettes théâtrales ! Une idée originale pour les spectacles de fin d’année. »

Sur le blog Lesmotsdelafin : « [L]es jeux de mots fusent, le suspense est haletant et les dialogues font mouche. Tous les ingrédients sont là pour passer un moment de lecture dépaysant et rocambolesque. »

– Morceaux choisis –

20161107_165354

À base de pow pow pow pow.

 

20161107_165443

Des personnages pris dans la tourmente.

 

20161107_165629

Dépôt légal attaqué par des bananes (détail).

Trouver À l’Ouest, rien de nouveau dans un saloon-librairie ? Il suffit de cliquer ici pour savoir où il se trouveou bien  pour le recevoir directement chez soi.

Publicités